Audition de la FSU au Sénat sur le projet de loi de finances 2023

lundi 7 novembre 2022
popularité : 2%

Le 27 octobre, la FSU participait à une table ronde organisée par les sénateurs Ronan Le Gleut et André Vallini, rapporteurs pour avis des crédits du programme 185 « Diplomatie culturelle et d’influence » de la mission « Action extérieure de l’État », dans le cadre de l’examen du projet de loi de finances pour 2023.

La FSU a rappelé que si le budget de l’AEFE augmente de 30 millions d’euros, dont 10 pour le réseau libanais, cette augmentation couvrira à peine la prise en charge de la mobilité liée au nouveau décret et l’augmentation du point d’indice de juillet.

Le budget de fonctionnement n’est absolument pas augmenté, dans un contexte d’inflation mondiale où les frais de scolarité vont certainement devoir augmenter un peu partout dans le réseau.

Nous avons aussi rappelé l’opposition totale de la FSU à l’utilisation des fonds publics pour soutenir des établissements partenaires privés, souvent à but lucratif. En effet, par le biais en particulier de la mise en place des Instituts régionaux de formation (IRF) et d’une formation initiale pour les collègues néo-recrutés, les moyens de l’opérateur public sont détournés au profit d’établissements privés.