À l’étranger aussi, toutes et tous en grève le 27 janvier !

vendredi 14 janvier 2022
popularité : 9%

Les organisations FSU, CGT, FO, Solidaires, Fidl, MNL, Unef et UNL appellent à une mobilisation interprofessionnelle sur les salaires et l’emploi le jeudi 27 janvier. Lire l’appel interprofessionnel.

Cet appel trouve un écho particulier dans la Fonction publique, où le gel du point d’indice depuis des années nous pénalise toutes et tous. Le 27 janvier, les personnels de la Fonction publique revendiqueront le dégel du point d’indice, de fortes et immédiates augmentations générales, l’égalité salariale entre les femmes et les hommes, le rattrapage des pertes intervenues les années antérieures, la revalorisation des pensions, les moyens du service public. Lire l’appel intersyndical Fonction publique .

À cette occasion, les organisations syndicales de la Fonction publique remettront à la ministre de la transformation et de la fonction publiques une pétition pour le dégel du point d’indice et des mesures générales pour les salaires Nous vous appelons à la signer et à la faire signer.

Dans l’Éducation nationale, la revalorisation de nos métiers et la considération des personnels constituent une urgence, cela ne fait désormais plus aucun doute ! La grève du 13 janvier a été massive, les revendications sur l’urgence des moyens humains et celles sur les salaires ont été largement portées dans les mobilisations. Après cette journée historique, la FSU, avec l’intersyndicale, exige des mesures sanitaires immédiates et l’ouverture très rapide de discussions sur les moyens et les salaires. L’intersyndicale de l’Éducation appelle à se mobiliser massivement le 27 janvier dans le cadre de l’appel interprofessionnel, au côté des salariés du privé et des autres agents du public, confrontés eux aussi aux mesures d’austérité du gouvernement et du patronat.

À l’étranger, le SNES et les syndicats FSU hors de France appellent également à la mobilisation et déposent un préavis auprès de l’AEFE et de la MLF. Les questions salariales sont aussi au coeur des préoccupations des personnels, détaché.e.s ou en contrat local. Cette journée est l’occasion de porter nos revendications à tous les niveaux : Fonction publique, Éducation nationale, AEFE, établissements.

À l’AEFE, le SNES et les syndicats FSU hors de France continuent de porter les revendications spécifiques : transposition aux personnels du réseau des quelques primes issues du Grenelle de l’Éducation, versement de la prime d’équipement informatique aux détaché.e.s mais aussi aux personnels de droit local, indemnités statutaires des CPE et Psy-EN, montants d’ISVL adaptés au coût de la vie.

La mobilisation doit être à la hauteur des enjeux : la dégradation du pouvoir d’achat et le mépris affiché par le gouvernement pour nos métiers n’ont que trop duré ! À l’étranger aussi, nos revendications doivent être entendues.

Le 27 janvier, ensemble, toutes et tous en grève et dans l’action !

Télécharger l’appel du SNES hors de France :

Appel HDF 27 janvier