Fortes mobilisations contre le décret sur les cotisations pension civile des détachés directs

vendredi 27 mai 2022
popularité : 1%

Le SNES-FSU, alerté par de nombreux collègues ayant découvert par voie de presse le décret 2022-705 du 26 avril 2022 qui porte le taux de cotisation à la pension civile de 11,10% à 27,77% du traitement indiciaire pour les fonctionnaires détachés directs à l’étranger, a immédiatement réagi, le 13 mai : voir cet article.

Conscients qu’une mesure d’une telle violence sociale ne pourrait être mise en échec que par de fortes mobilisations, le SNES et les syndicats de la FSU ont appelé à la grève dans le réseau de la Mission laïque française dès le 24 mai : voir notre appel.

Le 23 mai lors de la réunion organisée par le Ministère de l’Europe et des Affaires étrangères (voir cet article), plusieurs intervenants ont mentionné l’émoi des personnels et les actions qu’ils mènent. Le Directeur général de la MLF a notamment mis en avant l’appel à la grève lancé par la FSU pour le lendemain.

La mobilisation du 24 mai dans le réseau MLF a été à la hauteur des enjeux : 100% de grévistes au lycée de Valladolid (direction comprise !), 88% au lycée Victor-Hugo de Florence, 90% au lycée André Malraux de Rabat, 90% au lycée Massignon de Casablanca (100% au primaire)...

Article publié par Lesfrançais.press suite à la grève : à lire ici.

Le Directeur général de la MLF y commente la mobilisation : "Effectivement, l’ensemble des missions étaient vent debout, avec un pic de participation de 100% dans des établissements espagnols et marocains, selon Jean-Marc Merriaux, le directeur général de la MLF."

À la MLF comme dans les établissements partenaires (hors MLF), la FSU encourage aussi toutes les autres formes de mobilisation : rassemblements au sein des établissements, interpellations collectives du MEN, des ambassades, des élu·e·s des Français·e·s de l’étranger, des candidat·e·s aux législatives, pétition, happening...

Nous publions quelques exemples de courriers rédigés par les collègues :

- Lycée Franco-Australien de Canberra : courrier à la députée Anne Genetet

- Lycée de Saragosse : courrier au Directeur général de la MLF

- Lycée de Valladolid : courrier au Président de la République

- Lycée Alphonse Daudet, Casablanca : courrier aux candidat-es aux élections législatives

Un premier résultat des fortes mobilisations en cours : le gouvernement a publié au Journal officiel du 26 mai un décret modifiant le décret n° 2022-705 du 26 avril 2022 ! Lire la mise à jour de notre article.
Aucun changement sur le fond, donc, mais un report de la date de mise en oeuvre du nouveau taux de cotisation.
Une mise en oeuvre de cette mesure ne sera pas plus acceptable à la rentrée 2023 !
Pour le SNES-FSU, il est donc indispensable de maintenir la pression, de poursuivre les mobilisations et les interpellations, afin d’obtenir des engagements fermes à ce que cette mesure inique soit purement et simplement annulée avant la rentrée 2023.