Recrutement

Le ministère des Affaires étrangères et du Développement international recrute des personnels à partir de Paris mais aussi localement. Ceux-ci doivent être recrutés après avis de la CCL.

Certaines fonctions peuvent concerner les enseignants du second degré. S’ils sont fonctionnaires, ils sont alors en détachement. Leur situation est régie par un contrat. Ils sont abusivement qualifiés de contractuels.
De Paris, les fonctionnaires sont principalement recrutés sur des fonctions d’attachés et d’assistants techniques. Le nombre de postes mis au recrutement diminue d’années en années.

Le processus de recrutement est loin d’être transparent malgré l’existence d’une Commission Consultative Paritaire des contractuels. L’administration décide et la CCP est informée en mai !
Les syndicats du MAEDI s’accommodent de cette situation sauf le SUPMAE-FSU. Le SNES-FSU continue d’intervenir dès mars mais l’administration reste peu loquace sur les motifs de non recrutement.

Les fonctionnaires du MEN peuvent être détachés sur des postes des services culturels (SCAC) ou établissements culturels à l’étranger, relevant des ambassades.

Syndiqué(e)s : pour toute candidature, contactez le secteur hors de France du SNES-FSU, à l’adresse hdf@snes.edu.

Postes du réseau culturel

Types de postes proposés :

  • Conseiller de Coopération et d’action culturelle (COCAC)
  • Conseiller adjoint de Coopération et d’action culturelle
  • Secrétaire Général
  • Directeur d’établissement culturel
  • Attaché de coopération éducative
  • Attaché de coopération pour le Français
  • Conseiller pour la science et la technologie
  • Attaché pour la science et la technologie
  • Attaché de coopération universitaire
  • Attaché culturel

Chaque année, un BO précise les modalités de recrutement pour l’année. Il paraît au mois de juillet.

Les postes à pourvoir (transparence) font l’objet d’une publication principale puis de publications complémentaires à la fois sur le site internet du MAE et sur le site du MEN. Ces listes ne font pas l’objet d’une publication au Bulletin officiel.

Experts techniques internationaux, assistants techniques

Des experts français (experts techniques internationaux, assistants techniques) sont mis à la disposition des autorités d’un État pour servir dans les structures nationales ou régionales.

Ils sont recrutés sur la base d’un contrat variable selon leur statut : expatrié, contrat de recrutement sur place ou volontaire international.Les procédures de recrutement varient aussi selon le statut de l’agent.

Ces postes, ouverts dans de nombreux pays, ne sont pas répartis de manière égale dans le monde : ils dépendent des liens noués par la France avec certains États et par conséquence, ils sont plus nombreux dans certains pays (Maghreb, Afrique subsaharienne, Océan Indien, Caraïbes, Europe de l’Est, Proche et Moyen-Orient, Asie).

Le nombre de ces experts a été considérablement réduit au cours des vingt dernières années.

La liste des postes a pourvoir est consultable ici.


Articles publiés dans cette rubrique

jeudi 21 juillet 2016

Postes à pourvoir dans un service ou un établissement relevant du Ministère des affaires étrangères et du développement international (MAEDI) ou en Alliance Française - rentrée 2017

La note de service est parue au BO n° 29 du 21 juillet 2016.
Cet appel à candidatures concerne les postes à pourvoir, sauf exceptions, au 1er septembre 2017 dans un service ou un établissement relevant du MAEDI et les postes en Alliance Française.
Ces postes sont ouverts à l’ensemble des (...)

samedi 3 janvier 2015

Volontaires internationaux

Le volontariat international s’adresse aux jeunes (hommes ou femmes) âgés de 18 à 28 ans, de nationalité française ou ressortissants d’un Etat membre de l’Union européenne qu’ils soient étudiants, à la recherche d’un emploi ou jeunes diplômés exerçant déjà une activité.
Les missions, d’une durée variable (...)