Évaluation des personnels

Les enseignants sont évalués selon une double évaluation : évaluation pédagogique où les inspecteurs délivrent une note pédagogique sur 60 et notation administrative annuelle (entre mars et mai) comprenant une appréciation sur la manière de servir ainsi qu’une note

  • sur 40 pour les enseignants et Co-Psy,
  • sur 20 pour les CPE,
  • sur 100 pour les personnels du second degré n’exerçant pas de fonctions enseignantes.

La note administrative est prise en compte lors des promotions d’échelon, lors de l’accès à la hors classe et peut également intervenir dans le barème relatif à certains recrutements spécifiques (à l’AEFE par exemple). L’appréciation administrative a aussi toute son importance puisque l’administration peut en tenir compte lors d’un renouvellement de détachement ou d’une candidature sur un poste spécifique.

Contester la notation administrative est un droit qu’il ne faut pas hésiter à utiliser.
Le tableau ci-joint indique les différentes instances à saisir pour contester la notation administrative lorsque l’on exerce dans un organisme ou établissement hors de France métropolitaine/COM. 


Documents joints

Mode d'emploi contestation notation administrative
Mode d'emploi contestation notation administrative

Articles publiés dans cette rubrique

mercredi 24 mai 2017

Évaluation des personnels et application du PPCR à l’AEFE

Dans le cadre du PPCR ("parcours professionnels, carrières, rémunérations"), la notation administrative, telle qu’elle existait, a disparu en 2016-17. Voir le supplément carrière du SNES . Aussi, sauf cas particulier, les collègues en poste à l’étranger n’ont plus à être évalués administrativement (et ce (...)

jeudi 31 mars 2016

AEFE - Campagne de notation administrative 2016

Campagne de notation administrative : l’importance de rejoindre le SNES-FSU ou de vous mettre à jour de votre cotisation syndicale.
La campagne de notation administrative va débuter au sein du réseau de l’AEFE à partir du 31 mars 2016. Tous les personnels titulaires en activité sont concernés, y (...)