CCPC de l’AEFE du 6 novembre 2020, contestations des rendez-vous de carrière

vendredi 6 novembre 2020
popularité : 2%

Déclaration liminaire du SNES-FSU

La tenue de cette CCPC (Commission consultative paritaire centrale) en visioconférence témoigne à nouveau de l’impact de la crise sanitaire sur le fonctionnement de l’Agence, de ses instances comme des établissements. La rentrée ou la reprise a eu lieu, mais au prix d’une réelle fatigue des personnels, tous mis sous tension, soumis à la pression des circonstances comme des parents, faisant face à un surcroît de travail poussant parfois aux limites, qu’il s’agisse des personnels de direction, des agents administratifs et techniques, des personnels d’enseignement et d’éducation. 

Dans ce contexte il est regrettable que localement, certaines directions d’établissement s’affranchissent des cadrages que leur donnent les services de l’Agence, ou les infléchissent. Ne pas suivre les préconisations de la DEOF (Direction de l’enseignement, de l’orientation et de la formation) sur l’enseignement à distance, donner un ton coercitif et peu bienveillant aux consignes de la DRH sur les congés scolaires à venir, chercher à imposer ici un changement de calendrier scolaire, là des élections électroniques des représentants des personnels au Conseil d’établissement : tout cela est inutilement anxiogène, dénué d’empathie ou de sens du dialogue social. Nous appelons l’Agence à aider à rétablir la sérénité du fonctionnement de certains établissements et, à travers le respect de ses textes, le dialogue social local.  

Concernant les rendez-vous de carrière, le faible nombre de recours, cette année encore, témoigne de l’efficacité pédagogique de la DRH, dont la note est manifestement intégrée par les chefs d’établissement. On peut toutefois regretter, dans plusieurs des cas soumis à cette CCPC, que c’est lorsque l’évaluateur primaire se pique de porter un jugement sur la pratique pédagogique pure que des problèmes se posent. Nous rappelons ici que seule l’IA-IPR (Inspection pédagogique régionale) ou l’IG (Inspection générale) est légitime pour évaluer la pédagogie d’un enseignant.

Déclaration SNES-FSU à télécharger

Déclaration SNES-FSU - CCPC 6-11-2020