Réforme du lycée : spécialités et options à l’AEFE, de nombreux refus par la DGESCO...

mercredi 15 mai 2019
popularité : 50%

Le processus d’ouverture des spécialités et options dans les établissements de l’AEFE a pris du retard (cf cet article). Les demandes que les établissements ont formulées en novembre 2018 ont été analysées par l’AEFE puis transmises au MEN en décembre. La DGESCO (direction générale de l’enseignement scolaire) du MEN vient de faire connaître ses réponses : beaucoup de spécialités n’ont pas été acceptées, notamment en arts (théâtre ou arts plastiques), SES, NSI (numérique et sciences informatiques), sciences de l’ingénieur.

Le SNES déplore ces refus d’ouverture qui sont préjudiciables aux établissements et appauvrissent l’offre de formation alors que sur place il y a des enseignants et des élèves demandeurs ! Nous refusons que la réforme du lycée porte atteinte à l’existant. Nous le ferons savoir lors du prochain groupe de travail à l’AEFE le 17 mai sur la mise en oeuvre de cette réforme que nous combattons.