CCP Mission laïque française du 9 novembre 2017

vendredi 10 novembre 2017
popularité : 9%


Ecoles d’entreprises : étude des demandes de prolongation de mission (pour 2018-19) des personnels en poste depuis plus de 3 ans
La Commission consultative paritaire (CCP) de la MLF a donné un avis favorable aux 13 collègues des deux degrés qui sont concernés. Leur contrat est reconduit pour l’année prochaine si les effectifs permettent le maintien du poste qu’ils occupent, ce qui n’est pas toujours acquis. Nous rappelons que, vu les variations d’activités des entreprises, liées aux aléas économiques et politiques et à des chantiers ou projets bornés dans le temps, ces postes sont souvent fragiles et incertains.


Mise en œuvre du PPCR à la MLF
Les arrêtés de reclassement dans la nouvelle grille indiciaire au 1er septembre 2017 ont été envoyés par la DGRH B 2-4 à la MLF, qui les notifiera aux intéressés.
De même, la liste des collègues éligibles aux rendez-vous de carrière aux 6ème, 8ème et 9ème échelons a été transmise par le Ministère à la MLF : cette dernière les transmet au plus vite aux établissements qui informeront les collègues du rendez-vous et des modalités d’entretien.
Enfin, le SNES-FSU a insisté pour que la possibilité de recours interne à la MLF soit conservée dans cette nouvelle évaluation. La MLF est favorable à notre demande d’examen des recours en CCP (avant éventuelle saisine de la CAPN au niveau du Ministère) ; suite à notre demande, elle va donc s’adresser rapidement à la DGRH du MEN pour s’assurer de la faisabilité technique (le chef d’établissement doit pouvoir modifier le compte rendu de rendez-vous de carrière sur le logiciel du MEN après l’examen en CCP).


Application de la revalorisation salariale au Liban
Le SNES-FSU avait porté ce point en question diverse. La MLF appliquera bien la nouvelle grille salariale instaurée par le loi 46 du 21 août 2017 pour les fonctionnaires et enseignants du privé au Liban.


Situation des établissements MLF conventionnés avec l’AEFE (Espagne, Ethiopie, Liban) au regard des contraintes budgétaires qui pèsent sur l’AEFE
La MLF sera prochainement informée des demandes de suppressions de postes par l’AEFE. Selon la MLF, ce sont surtout des postes d’expatriés (EEMCP2) que l’AEFE devrait supprimer dans ces établissements. La MLF ne souhaite pas déconventionner ces établissements, pour des raisons de principe (aide publique de l’Etat, notamment).
Le Directeur général de la MLF conclut toutefois la séance en affirmant que dans ce contexte de fortes restrictions budgétaires, l’enseignement français à l’étranger entre dans une zone de turbulence.

Prochaine CCP le 1er mars 2018 : présélection aux entretiens pour le recrutement MLF 2018 (postes détachés en EPR, à l’OSUI et en écoles d’entreprise).

Rappel : La MLF, bien qu’employant des titulaires de la fonction publique, est une association privée ; les conditions de travail et de rémunération n’y sont donc pas aussi cadrées et garanties que dans les établissements gérés par l’État. Avant de postuler et de saisir vos vœux, consultez notre article Recrutement MLF rentrée 2018 ainsi que la rubrique MLF (« Nature et durée des contrats »). La liste des postes fait l’objet de mises à jour fréquentes tout au long de la campagne de recrutement, il est donc conseillé de consulter régulièrement la plateforme.
Syndiqué(e)s, pensez à nous envoyer la fiche syndicale afin que nous puissions suivre et défendre votre candidature lors des différentes commissions.


Documents joints

Fiche syndicale MLF 2018
Fiche syndicale MLF 2018