Stage de rentrée SNES hors de France des 24 et 25 août 2016

lundi 5 septembre 2016
popularité : 4%

Le stage de rentrée, animé par toute l’équipe du SNES hors de France, s’est tenu à Paris, en présence d’une trentaine de responsables SNES et syndiqué-es venus d’Afrique du Sud, Algérie, Allemagne, Autriche, Belgique, Bénin, Canada, Colombie, Congo, Égypte, Espagne, Grèce, Liban, Madagascar, Mauritanie, Maroc, Royaume Uni, Tchad, Togo, et de camarades du SNEP-FSU, dont le responsable hors de France.

Au programme, une présentation de la situation en France et à l’étranger, un tour de table des situations locales, une présentation des points de rémunérations à l’étranger et une présentation du parcours professionnel carrières et rémunérations (PPCR). Dans un deuxième temps, les questions pédagogiques ont occupé les débats, telles que la réforme du collège, la question du baccalauréat et des EEMCP2 à l’étranger. Les obligations réglementaires de service (ORS) et missions particulières ont été présentées et débattues, ainsi que les questions de trésorerie, des droits des personnels et des conditions de travail, notamment au regard des instances locales, tout en gardant à l’esprit le rôle syndical et l’animation d’une section d’établissement. Un point a été fait sur la syndicalisation qui, au Hors de France, continue à progresser ; pour la 8ème année consécutive, le nombre d’adhérent-es au SNES HDF est en augmentation, preuve de la vitalité du syndicalisme de terrain que nous portons.

Lors du traditionnel tour de table des stagiaires, un panorama a été dressé, à la fois de la vie syndicale des établissements et sections SNES, et des dossiers traités localement. Ce moment a une fois de plus été l’occasion d’échanger sur nos pratiques syndicales, en vue d’une efficacité encore accrue dans la défense de tous les personnels.
Pour cette rentrée scolaire 2016, il a bien sûr été question de la réforme du collège dans le contexte hors de France. Comme au niveau national, les actions ont été menées et vont continuer, avec l’appel à la grève du 8 septembre et à la résistance pédagogique. Les difficultés pratiques et la déclinaison locale de l’application de cette réforme, imposée par le MEN, ont évidemment été abordées. Côté salaire et indemnités, une présentation du parcours professionnel carrières et rémunérations (PPCR) ainsi que, pour l’étranger, un point sur l’indemnité spécifique de vie locale (ISVL) et l’avantage familial (AF) des résidents, ont permis d’éclaircir de nombreux points et de mettre à plat, pour l’ISVL et l’AF, des dossiers et revendications portés de longue date par le SNES-FSU. Tout comme sur le dossier obligations réglementaires de service et missions particulières, les stagiaires ont pu débattre des difficultés d’application locale, et de nombreuses clarifications ont eu lieu. Dans le domaine pédagogique, un bilan des EEMCP2 (missions, positionnement), ainsi qu’un point sur le baccalauréat à l’étranger, ont été dressés.

En bref, deux jours de stage bien remplis, riches en échanges et apport des un-es et des autres, qui prépare à une rentrée syndicale offensive, dans l’ensemble du réseau SNES hors de France. D’ores et déjà, rejoignez le SNES-FSU et notre action syndicale !