Victoire de la FSU au CHSCT du 12 mai 2016

lundi 23 mai 2016
popularité : 2%

Depuis sa création à l’Agence en 2008, la FSU a régulièrement revendiqué que le périmètre du CHSCT central s’étende à tous les établissements français de l’étranger. Cette position était partagée par les syndicats représentés dans cette instance. Elle avait même été actée par un vote unanime en comité technique, il y a quelques années.

Mais, sauf exception due à des circonstances exceptionnelles (catastrophe de Fukushima, crise centre africaine, épidémie d’ébola), l’Agence a constamment refusé de mettre à l’ordre du jour des questions portant sur les conditions de travail et/ou la sécurité dans ses établissements qu’ils soient conventionnés ou à gestion directe, le dernier exemple étant celui du lycée français de Berlin, pourtant doté de locaux dans un état lamentable.

Preuve que la ténacité paie lorsqu’elle est de plus juridiquement fondée, les syndicats de la FSU ont fini par obtenir gain de cause après des années d’obstruction de la part de l’Agence. Le nouveau Directeur a enfin accédé à notre demande.

Le Directeur de l’AEFE donnera des instructions claires aux EGD et aux conventionnés afin de mettre en place des commissions hygiène et sécurité. Mais, dans le cadre de l’application du principe de subsidiarité, il est favorable à ce que le CHSCT puisse se prononcer sur des affaires qui n’auraient pas été traitées au plan local.