Après le 26 janvier, l’action continue hors de France !

mardi 16 février 2016
popularité : 3%

La grève du 26 janvier a été un succès dans l’ensemble du réseau étranger (voir ICI les remontées dont nous disposons). Comme en France, de nombreux collègues se sont mobilisés contre la réforme du collège. Le gouvernement s’entête, feint d’ignorer le rejet majoritaire de cette réforme profondément inégalitaire ; aussi le mouvement continuera, notamment au sein de l’intersyndicale du second degré.

À l’AEFE, les collègues ont également exprimé leur colère devant la saignée de fermetures de supports budgétaires, présentée à la carte des emplois du Comité technique du 2 février 2016. Si un poste de résident a été sauvé en Guinée-Conakry suite à nos interventions en séance, et un autre dans le premier degré, c’est plus d’une quarantaine de postes fermés pour le second degré, qui font suite à une trentaine de fermetures de postes d’expatriés, imposées par l’Agence au Comité technique de novembre 2015.

Concernant les suites à donner, nous vous tiendrons bien évidemment informés. La période de vacances scolaires en France ne doit pas donner l’impression d’une baisse de régime dans la mobilisation, il n’en est rien ! Localement, les actions et interventions de toute sorte se multiplient, pour combattre la réforme du collège. À l’AEFE, le SNES-FSU maintient sans cesse la pression sur les dossiers en cours, un nouveau rendez-vous sera demandé très vite à la direction, afin de faire le point sur les différentes avancées et les revendications des personnels.

À l’horizon du Conseil d’administration (15 mars 2016), il est important là aussi de rester mobilisés, pour un changement de cap à l’AEFE et, partout, contre la réforme du collège.

Tous avec le SNES-FSU !


Documents joints

Bilan grève 26-01
Bilan grève 26-01