Mayotte : mobilisation pour l’attractivité du département

vendredi 9 octobre 2015
popularité : 2%

Par trois journées d’action les 6, 7 et 8 octobre, les syndicats de la FSU à Mayotte viennent de démontrer leur capacité de mobilisation pour l’avenir de la jeunesse du nouveau département.

C’est dans l’éducation que les problèmes de recrutement à Mayotte sont les plus aigus. Le document stratégique Mayotte 2025 reconnaît une augmentation de 60 % de postes vacants en 4 ans. Le Vice-rectorat, premier employeur du département, constate une augmentation du nombre de contractuels de 724 à 1064.

Malgré ce constat, le Ministère de la Fonction Publique et de l’Outre-mer, lors d’une réunion organisée à grands frais, à Paris le 29 septembre dernier, n’ont rien proposé de plus que des mesures réglementaires déjà existantes et qui ont prouvé leur insuffisance !

C’est pourquoi la FSU Mayotte a décidé de passer à l’action. Le Vice-Rectorat a reconnu la justesse des revendications du SNES Mayotte qui sont les suivantes :

  • Donner des instructions aux académies pour que les promesses gouvernementales concernant le versement des indemnités historiques et transitoires soient respectées.
  • Accorder aux collègues en poste à Mayotte un avantage spécifique d’ancienneté (ASA) et des points pour la réintégration en faisant entrer tous les lycées en REP.
  • Pour les contractuels, remettre de la formation (10 HSE attribuées à un tuteur titulaire volontaire) et donner un contingent exceptionnel de congés de formation pour commencer à résorber l’auxiliariat.

Pendant ces trois journées, les manifestants, plus déterminés que jamais, ont réussi à bloquer le Vice-Rectorat. Lire les compte-rendus sur le site du SNES Mayotte. A la suite de ces actions, une rencontre doit avoir lieu entre Frédérique Rolet, secrétaire générale du SNES et Bernard Lejeune, Directeur de cabinet de la Ministre de l’Education Nationale. Le secteur Hors de France qui suit, appuie et relaie la section de Mayotte dans sa lutte et ses revendications, au niveau national, sera également représenté à l’occasion de cette rencontre. En attendant les résultats de cet entretien et devant la proximité des vacances, le SNES Mayotte avec les autres syndicats de la FSU ont décidé de suspendre le mouvement.

Les scellés ont été posés sur la porte de la Vice-Rectrice :

- Pour en savoir plus, consultez le site du SNES Mayotte :