Compte rendu du groupe de travail ISVL

jeudi 27 novembre 2014
popularité : 3%

Un GT sur l’ISVL s’est tenu le 25 novembre 2014. Le reclassement annuel (arrêté de janvier 2015 à venir) donne lieu à deux GT préparatoires, celui-ci étant le premier. Il s’agissait de recenser les enquêtes sur les montants de loyer et de voyage. Ces enquêtes ont été lancées par l’AEFE, par la voie administrative. Le SNES a doublé les informations à l’aide des remontées de ses sections locales.

Nous sommes intervenus une nouvelle fois pour douter de la mise en place, dans tous les établissements, de réelles concertations avec les personnels. Si les chefs d’établissements ont fait des remontées, elles ne reposent pas sur les revendications des collègues, qui n’ont pour la plupart pas été consultés.

Pour l’essentiel, ce GT a consisté en des échanges techniques. Le SNES a mis en avant les remontées des sections dont il disposait, afin notamment de réévaluer à la hausse certains niveaux de loyer. Citons pour exemple les zones de Casablanca-Maroc, Mauritanie, Panama, Paraguay, Sénégal, Turquie-Istanbul ou l’Uruguay. Sur la partie transports, nous avons également demandé à l’AEFE de procéder à des vérifications, certaines remontées nous paraissant en deçà de la réalité. Nous sommes également revenus sur les difficultés et les coûts supplémentaires qu’occasionnent les transports en province dans certains pays comme Madagascar. Le SNES est également intervenu sur le niveau global de l’ISVL à Madagascar comme en Russie ou en Équateur.

Le prochain GT, toujours en préparation de l’arrêté de janvier 2015 (reclassement annuel) donnera lieu à d’autres revendications, notamment dans la mesure où l’AEFE nous avait annoncé vouloir mettre à niveau une trentaine de pays à faible effectif de résident et de progresser sur d’autres, à effectifs plus nombreux, comme la Tunisie ou le Sénégal.