EDITO

vendredi 25 septembre 2020
popularité : 2%

Enseignement français à l’étranger : tout va bien ?


Etonnante communication de rentrée à l’Agence pour l’enseignement français à l’étranger, qui fait écho à bien des égards à celle du Ministre Blanquer. Dossier de presse, articles, interviews, tous vont dans le même sens : tout va bien !

On peut entendre que le message institutionnel soit positif car il faut montrer qu’ « on gère » ! Mais à trop vouloir « positiver », ne perd-on pas de vue la réalité ? C’est cette réalité de terrain que le SNES-FSU et les syndicats de la FSU ont portée lors des différentes audiences et interventions de la rentrée. Et c’est sans noircir le tableau que nous continuerons à témoigner et revendiquer pour tous les personnels ! Certains sont parfois épuisés, les difficultés ou impossibilités de déplacements, d’installation, sont courantes. D’autres s’installent malgré eux dans la précarité. Les adaptations de l’enseignement à distance ont été faites mais elles ont aussi un coût : humain, pédagogique, psychologique et financier parfois.

Tous les personnels sont fortement mis à contribution depuis le début de la crise : ne les oublions pas, ils sont très nombreux à ne pas se reconnaître dans cette communication ! N’oublions pas non plus les cadrages et réglementations, la crise sanitaire et économique ne permet pas tout !

Enfin, en toile de fond, l’avenir de l’Etablissement public est bien sombre. Si la communication institutionnelle élude les questions de fond, elles ne se posent pas moins : avenir de Agence et du réseau, soutenabilité budgétaire ? fonctionnement ? périmètre et statuts des établissements ? Autant de questions dont il faudra discuter rapidement, car à trop faire semblant et ignorer la réalité, celle-ci risque fort de les rappeler à l’ordre !

Edito à télécharger ici.

Edito 25-09-2020

Navigation

Articles de la rubrique

  • EDITO