Bonne rentrée de lutte syndicale, les motifs ne manquent pas !

La rentrée 2019 est chargée... de mauvaises nouvelles : réforme de la Fonction publique qui porte lourdement atteinte au statut et au paritarisme, tout en détricotant en substance une Fonction publique déjà plus qu’abîmée ; lycée Blanquer à l’Éducation nationale qui réserve son lot d’incohérences et génère la colère de collègues en attente de reconnaissance, y compris salariale.

Dans le réseau étranger de l’enseignement français, là encore, la montagne accouche d’une souris avec les premiers axes de la « réforme », annoncés par le Ministre des Affaires étrangères. Tout répond à la commande présidentielle de doublement des effectifs d’élèves à l’horizon 2030. En fait, ces annonces font surtout l’effet d’une cautère sur une jambe de bois et masquent à peine un réel danger !

  • La dotation supplémentaire de 25M€ pour l’Agence pour l’enseignement français à l’étranger (AEFE) ne compense pas l’annulation de crédit de 33M€ de l’été 2017. En effet, les conséquences du plan d’économie déroulé sans état d’âme par l’AEFE suite à l’annulation de 2017 sont irréversibles. On ne peut que sourire de l’annonce du retour au niveau de 2016 de la participation des familles aux frais de scolarité puisque cela était déjà prévu et acté par l’AEFE !
  • L’augmentation du nombre de détachements (+ 1000) de titulaires « dans les prochaines années » n’est évidemment pas plus à la hauteur de l’ambition affichée du plan de doublement des élèves en une décennie. De plus, ils seront donnés aux établissements totalement privés. Rappelons qu’aujourd’hui, par l’assouplissement de la procédure d’homologation (qui revient au Ministère de l’Éducation nationale), il est possible d’ouvrir un établissement d’enseignement français sans aucun personnel titulaire !
  • Le développement de ces établissements dits « partenaires », totalement privés, est en fait le véritable objectif de cette pseudo réforme : c’est bien aux investisseurs privés, français ou étrangers, que l’on offre le « marché » de l’éducation !

L’objectif unique et à peine voilé de cette réforme est donc bien de développer la privatisation, engagée de longue date, de l’outil public AEFE, tout en l’affaiblissant encore. Et l’Agence se voit confier une grande partie de la mise en œuvre de cette privatisation, donc de son propre démantèlement !

Le SNES-FSU continuera sans relâche à lutter pour un véritable service public d’éducation, à l’étranger aussi, comme pour la défense de l’Établissement public, le renforcement des missions de service public qui ont jusque-là fait leurs preuves mais que de tels projets mettent réellement en danger.

Bonne rentrée de lutte et de mobilisations !

Version à télécharger pour impression :

PDF - 100.9 ko
Edito rentrée 2019

vendredi 13 septembre 2019

À LA UNE

Articles les plus récents

mercredi 18 septembre 2019

ISVL : groupe de travail du 16 septembre

Le groupe de travail (GT) sur l’indemnité spécifique de vie locale (ISVL) s’est tenu le 16 septembre, en préparation du prochain arrêté qui paraîtra le 1er octobre 2019. L’enveloppe globale pour le barème d’octobre 2019 bénéficie d’une légère augmentation proche de 0,5 M €, suite aux répercussions des (...)

vendredi 13 septembre 2019

"Appréciation finale" du compte rendu de rendez-vous de carrière 2018-2019 : vous pouvez contester !

En 2018-2019, vous avez eu un rendez-vous de carrière si vous remplissiez les conditions prévues par le MEN. L’évaluation se fait en deux temps.
1er temps
L’évaluateur primaire, le chef d’établissement pour les détachés, a complété les pavés de la grille et rédigé une appréciation. A l’AEFE et à la MLF, (...)

jeudi 12 septembre 2019

Candidater à un poste d’expatrié AEFE

Peuvent se porter candidats les fonctionnaires du MEN, justifiant de deux années de service effectif en qualité de titulaire dans le 2nd degré, qu’ils soient en activité, en détachement, en congé parental ou en disponibilité, qu’ils enseignent en France ou hors de France.
Les postes d’expatriés (...)

jeudi 12 septembre 2019

Les étapes de sélection des candidatures à un poste d’expatrié AEFE

Présélection
Les candidatures sont étudiées suivant l’ordre décroissant du barème (consultable ici). Ensuite, l’adéquation aux expériences et compétences exigées dans la fiche de poste, et particulièrement les expériences de formateur, déterminent la présélection aux entretiens.
Le SNES-FSU a obtenu il y (...)

mercredi 11 septembre 2019

Règles concernant le détachement à l’étranger - rentrée 2020

La note de service n° 2019-118 relative aux recrutements et détachements à l’étranger pour la rentrée 2020 est parue au BO du 29 août 2019.
Conditions pour obtenir un détachement
« Peuvent candidater les personnels titulaires qui, au 1er septembre 2020, justifient, pour les personnels enseignants du (...)

mercredi 11 septembre 2019

De nouvelles règles concernant la disponibilité

Dans le cadre de la loi du 5 septembre 2018 « pour la liberté de choisir son avenir professionnel », le décret n° 2019-234 du 27 mars 2019 modi­fie cer­tai­nes condi­tions de la dis­po­ni­bi­lité dans la Fonc­tion publi­que.
Disponibilité pour convenances personnelles La dis­po­ni­bi­lité pour conve­nan­ces (...)

mardi 10 septembre 2019

Indemnité de sujétion géographique pour les néo-titulaires à Mayotte : une victoire du SNEP-FSU et du SNES-FSU !

Depuis 4 ans, le SNEP et le SNES-FSU ont mené l’action syndicale, y compris au plan de l’action juridique, pour faire valoir le droit de tous les collègues néo-titulaires affecté·es en Guyane et (depuis 2017) à Mayotte au versement de l’Indemnité de sujétion géographique (ISG).
La Cour administrative (...)

jeudi 5 septembre 2019

Réforme de l’enseignement français à l’étranger : vers la privatisation !

Communiqué de presse du SNES-FSU.
A lire aussi sur le site national du SNES. Version à télécharger en document joint.
Les annonces du Ministre des Affaires étrangères à la Conférence de ambassadeurs étaient attendues par la communauté des Français de l’étranger, les familles et les acteurs de (...)

jeudi 5 septembre 2019

Bulletins de salaire dématérialisés : les personnels détachés à l’AEFE y ont enfin accès !

Suite aux demandes réitérées du SNES-FSU et des syndicats de la FSU, et conformément à l’engagement donné par l’AEFE lors du Comité technique du 18 juin, les personnels de l’AEFE (détachés dans le réseau et dans les services centraux) ont enfin accès aux fiches de paie dématérialisées sur le serveur ENSAP (...)

mercredi 4 septembre 2019

Postes spécifiques en Nouvelle-Calédonie - rentrée de février 2020

Les postes spécifiques à pourvoir à la rentrée scolaire 2019 en Nouvelle-Calédonie sont publiés au BO n°31 du 29 août 2019.
Modalités de dépôt des candidatures Les personnels devront saisir leur candidature, accompagnée des pièces justificatives, via le portail Arena, rubrique Gestion de personnels (...)